FONDATION JACQUES-EDOUARD BERGER: A la rencontre des Trésors d'Art du Monde

Le Bouddha va mener la vie des gens que l'on appelle sadhu en Inde. Il va partir dans la forêt et méditer sur le monde pour pouvoir ensuite apporter le fruit de sa méditation pour le salut des autres. Cette scène est aussi représentée dans le stupa de Sanchi, dans les grottes d'Ajanta, dans les bas-reliefs d'Ellora.
Il est parti au milieu des autres sadhu et s'est astreint à l'ascèse totale. En règle générale, on nous le montre amaigri d'épisode en épisode jusqu'à devenir comme un squelette dans les bas-reliefs du Gandhara dont les artistes aimaient ce type de représentation un peu expressionniste. Toujours est-il qu'il a maigri comme les autres sadhu jusqu'au jour où il a pris conscience de la vanité de l'ascèse et que de vaincre son propre corps était en fait le comble de l'orgueil. Vaincre son propre esprit était aussi le comble de l'orgueil car il faut tout simplement vivre pour pouvoir donner et non pas s'astreindre à une pseudo-mort.
Il a compris l'orgueil de l'ascète et c'est à ce moment là qu'il a accepté le premier bol de soupe ou de lait d'une femme qui s'appelle Sudjata. Donc il accepte de se nourrir et c'est à ce moment là qu'il connaîtra l'Illumination.


introduction
suite