BAGNAIA - LES JARDINS DE LA VILLA LANTE

A 5 kilomètres de Viterbe, sur la nationale 205.

Bagnaia est, depuis le 13 ème siècle, le fief personnel des évêques de Viterbe.La Villa Lante n'a donc pas été créée par des Princes laïques comme V. Orsini ou F. de Gonzagues, mais par des hommes d'Eglise. Vous allez voir, le ton ne change pas. On doit la Villa Lante à deux évêques de Viterbe qui se sont succédé sur le trône épiscopal de la ville.

Gian Francesco Gambara, le premier; Alessandro Montalto, le second .

Le premier était un homme de moeurs simples mais érudit...disent les chroniqueurs de son temps. Le second, cardinal à 17 ans, est le neveu du pape Sixte-Quint.

La conjugaison de l'homme mûr qu'était Gambara et de l'adolescent qu'était Montalto, nous a donné la plus étrange des villas italiennes et l'un des plus étranges des parcs italiens.

Pour réaliser cette oeuvre-là, Gambara a fait appel à un grand architecte de son temps. Il s'appelle Jacopo Barozzi dit "il Vignola". Vignola a travaillé main dans la main avec ce spécialiste reconnu qu'était Pirro Ligorio pour nous livrer une fois encore, une sorte de chemin initiatique, à surprises, à chocs.
Il a fallu ajouter un hydraulicien, nommé Thomaso Chiruchi, originaire de Sienne. C'est lui qui a réglé à la perfection les jeux d'eau de Bagnaia. Il faut savoir qu'après avoir été siège épiscopal, la villa, au 17ème a été vendue au duc Lante. La villa a été décrite par Montaigne. C'est l'une des résidences qu'il a parcourue lors de son voyage en Italie.