CHINE

TAIWAN - HONG KONG

Principaux sites concernés

  • Chacun des voyages en Chine que nous avons mis sur pied pour vous depuis 1983 avait un thème les capitales impériales, les grandes voies du bouddhisme, les étapes de la Route de la Soie, les merveilles des gorges du Yangzi, entre autres. Cette année à nouveau, nous espérons reprendre la route avec vous; et notre itinéraire aura lui aussi son visage celui du moine-pèlerin qui, à l'instar de Hiuan-tsang (602-664) sous les premiers empereurs de la dynastie des Tang, parcourut inlassablement les routes de l'Empire et celles des royaumes limitrophes en quête de Connaissance et d'Absolu. Comme lui, nous verrons "la montagne et la colline, le torrent et le ruisseau, le désert et la rizière"; comme lui, nous découvrirons au creux de vallons oubliés ces monastères retirés qui abritent pourtant d'inestimables trésors sutras issus des académies impériales, bannières votives de soie peinte, statues d'argile crue, fragiles et pourtant intactes. Tout au long de cette route où l'insolite est quotidien, à Taiyuan, à Shijiazhuang, à Jinan, nous ferons nous aussi notre "moisson de feuilles de thé, qui sont à la fois Rien et Tout, suivant le bol qui les contient". A cela s'ajoutent quelques points forts encore Beijing et la Cité Interdite, bien sûr, Nanjing et ses jardins, témoins des jours sereins, Shangai et son Musée archéologique, en passe de devenir l'une des collections les plus accomplies du monde oriental, et Qufu surtout, lieu magique s'il en est, où règne encore l'âme de Confucius sur l'univers infini des tombeaux de ses descendants. Une autre Chine...

  • De toutes les aventures humaines, celle de la Route de la Soie fut sans doute l'une des plus fascinantes, l'une des plus extravagantes aussi ouverte un siècle environ avant notre ère par l'empereur Wu-di de la dynastie des Han, elle devait permettre aux troupes chinoises d'importer du Ferghana ces "Chevaux du Ciel" dont peintures et sculptures nous ont conservé le souvenir au travers des siècles. Plus tard, sous la glorieuse domination des Tang, en une époque où dominait le goût de l'objet rare et précieux, elle permit aux caravaniers d'échanger contre la soie dont les Chinois gardaient jalousement le monopole des objets manufacturés à l'autre bout du monde, en Perse en particulier, que les amateurs de Chang'An, l'actuelle Xian, s'arrachaient à prix d'or. On sait que les moines bouddhistes, par souci de prosélytisme, s'associèrent bientôt au train des marchands; ils s'installèrent dans les vallées les plus retirées, les plus arides, et y fondèrent, à la fois pour méditer en paix et pour recevoir, pour abriter les convois, de prestigieux centres d'art et de culture, que nous vous proposons de redécouvrir, au coeur des déserts.