JAPON

Principaux sites concernés

  • De toutes les civilisations de l'Orient, celle du Japon est sans doute la plus déconcertante issue du double courant de la Chine et de la Corée, elle a su faire siens tous les apports, toutes les influences. L'art des jardins, par exemple, est d'origine chinoise, puisque les seigneurs de la dynastie de Tang déjà en ont immortalisé les délices aux parois de leurs hypogées; mais les paysagistes-poètes du Japon sont allés ailleurs, vers une poésie du vide et du silence qui leur appartient en propre. Les Coréens ont porté à sa perfection la nuance exquisement ambiguë du céladon; mais les maîtres de Kyoto ont su lui donner une profondeur, un "trouble limpide", sans pareils. C'est à de telles découvertes que nous invite ce voyage où hier, aujourd'hui et demain se côtoient, se frôlent, se confondent sans cesse de Nara, la vieille capitale, où se perpétuent à la gloire du Bouddha Amida des rites inchangés depuis des siècles, à Tokyo la mégalopole dont le coeur bat au rythme du futur, en passant par Kyoto la seigneuriale, qui conserve jalousement ses temples aux sculptures de laque sèche, ses résidences enrichies du seul éclat des paravents d'or, ses jardins où l'univers entier semble renaître autour d'un pin nain, nous apprendrons jour après jour à nous familiariser avec les canons séculaires d'une autre conscience.